Suivez-nous également sur @ABD_BVD!

Inforum 2001 - Former et se former, clés pour le futur

logo rvb small2En collaboration avec logo_kbr_2010

 

Programme

MATIN

ACCUEIL


INTRODUCTION ET PRÉSENTATION DE LA JOURNÉE

par Willy Vanderpijpen, chef de département à la Bibliothèque royale de Belgique (KBR),

et Evelyne Luctkens, présidente de l’ABD-BVD et Responsable administration, information et qualité, Shell Chemicals Belgium

Télécharger (FR/NL)


UNE EXPÉRIENCE COMME CONTRIBUTION AU DÉBAT : LA VIE EST UN LONG FLEUVE (PAS DU TOUT) TRANQUILLE

par Richard Chotin, Maître de conférence à l’Université de Lille 2, France

Introduction : le « récit de vie » comme modalité contributive.
I. Se former : pourquoi et comment ?
Réflexions sur une anti-méthode : le vagabondage intellectuel ou l’intinéraire d’un enfant (peu) gâté.
II. Qui former ?
La formation est-elle soluble dans le « copier-coller » ? Commentaires aigre-doux sur l’enseignement, l’éducation, l’instruction ou la formation.
Conclusion : le futur a-t-il un avenir ?


L’INFORMATIQUE DANS L’ENSEIGNEMENT : TENDANCES ET DÉFIS POUR LES BIBLIOTHÈQUES

par Hans Roes, Bibliothécaire-adjoint, Tilburg University Library, Pays-Bas

En préparation à l’élaboration d’une recommandation pour un nouveau plan stratégique des médiathèques des hautes écoles d’Amsterdam, on a dressé un panorama de la littérature récente et abondante dans le domaine des bibliothèques et du changement dans l’enseignement. Une série de pistes ont ainsi été mises en évidence pour les bibliothèques qui désirent participer au processus de modernisation de l’enseignement (supérieur). Après une introduction à la thématique, les points suivants seront développés :
– bibliothèques digitales et cadre de formation digital ;
– compétences en information ;
– relation entre l’environnement de formation digital et physique, et conséquences pour l’organisation des bibliothèques ;
– assistance à la conception d’environnements de formation ;
– portfolios digitaux.
La présentation se terminera par un bref aperçu des conséquences pour le métier de bibliothécaire.

Télécharger (NL)


PAUSE


COMPETITIVE INTELLIGENCE SERVICE : UN OUTIL DE GESTION DES CONNAISSANCES ET D’AIDE À LA FORMATION ET À LA DÉCISION

par Francis Gallez, Competitive intelligence manager, SOLVAY/DCRT-New Business Development, Belgique

Dans un contexte de globalisation et de libéralisation de l’économie particulièrement mouvant, où personne n’échappe à l’obligation d’apprendre continuellement, de prendre rapidement des décisions stratégiques pour conserver un avantage compétitif sur ses concurrents, l’accès à l’information pertinente, à jour et en temps réel, est devenu une nécessité vitale. De plus le développement constant, ainsi que la maturité des technologies liées à l’information et à la formation, nous ont amené à développer le système de Competitive Intelligence Service qui s’inscrit résolument dans une stratégie décentralisée de déploiement des actifs immatériels.

Télécharger (FR)


DÉBAT

animé par Paul Thirion, Maître de conférence à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, Université de Liège et Vice-président du groupe EDUDOC, Belgique


LUNCH


APRÈS-MIDI


TECHNIQUES ET COMPÉTENCES POUR L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

par Nigel Oxbrow, Fondateur et CEO, TFPL Ltd, London, Grande-Bretagne et New York, États-Unis

Un grand nombre de recherches et de débats ont porté sur les changements inhérents à la nouvelle économie de la connaissance et sur toutes les technologies qui la soutiennent. Peu d’attention a été accordée aux aptitudes et aux compétences dont doivent disposer les personnes travaillant et évoluant dans cette nouvelle économie. Cette présentation se basera sur les résultats d’une recherche internationale ainsi que sur des études de cas de grandes organisations en vue d’explorer les nouvelles aptitudes, attitudes et compétences nécessaires. L’orateur conclura en se concentrant sur un nouveau modèle de compétences développé à partir des professions de l’information.

Télécharger (EN)


LA MISE EN PLACE D’UN SITE DE FORMATION EN LIGNE

par Eric Uyttebrouck, Coordinateur, Centre des Technologies au service de l’Enseignement (CTE-MéTIÉ), Université Libre de Bruxelles, Belgique

Ces dernières années, les « campus virtuels » et autres sites de téléformation se sont multipliés, à tel point que l' »e-learning » est devenu une option plus que sérieuse pour toute institution ou entreprise qui se préoccupe de formation, que ce soit à titre de « consommatrice » ou de prestataire de service. A l’Université Libre de Bruxelles par exemple, un site « Université Virtuelle » a été mis en place depuis 1998 sous la houlette du Centre des Technologies pour l’Enseignement (CTE). A l’heure actuelle, l’Université Virtuelle de l’ULB compte une quarantaine de cours relevant d’une dizaine de facultés et instituts. Sur base de cette expérience, les points suivants seront abordés :
– quels sont les composantes d’un projet de type e-learning ?
– quels sont les acteurs impliqués (enseignants, concepteurs/experts, tuteurs, apprenants…) ?
– quels sont les outils et les technologies disponibles ?
– quels services de support fournir aux utilisateurs ?
– quel est l’impact de ce nouveau mode d’enseignement/formation sur la conception pédagogique d’un cours ?
– quelle est la perception des apprenants de ce type d’expérience ?
Pour rendre les choses plus tangibles, un exemple concret de réalisation servira de toile de fond aux échanges : le cours « Knowledge Management », cours à distance pour entreprises, offert dans le cadre du programme Interreg CLEO.

Télécharger (FR)


PAUSE


AU-DELÀ DU MYTHE : ÉVOLUTION VERS UNE ÈRE POST-INTERNET

par Michel Bauwens, eBusiness strategy manager, Belgacom, STD (Strategy) Division, Belgique

Notre engouement pour la technologie nous pousse dans un processus assez similaire à celui de la vie amoureuse: de la passion et l’idéalisation, en passant par le rejet de ses aspects négatifs et sombres, à l’intégration mature dans notre culture et notre société. Nous nous trouvons aujourd’hui dans une phase de rejet où les forces hostiles à la virtualisation de notre culture se concentrent, et de cette lutte peut naître une approche plus équilibrée. L’orateur Michel Bauwens a expérimenté l’Internet et le capitalisme de l’information depuis le début de son explosion dans notre culture, et en a connu les différents stades d’interprétation. Il combinera son expérience personnelle avec une analyse des forces sociales actives autour de la technologie. En tant qu’ancien documentaliste et knowledge manager, il abordera également l’avenir des professions de l’information.

Télécharger (EN)


DÉBAT

animé par Toon Lowette, GRID, Belgique


RÉCEPTION