Suivez-nous également sur @ABD_BVD!

Cahiers de la Documentation 2012/2 (juin 2012)

NUMÉRO SPÉCIAL

Sur les traces de…
Paul Otlet

cover2012-2_smallÉditorial

Comme vous le savez tous, chaque métier a son saint-patron. Les comptables ont donc saint Mat­thieu, les pâtissiers ont saint Honoré, les chas­seurs ont saint Hubert, les mineurs ont sainte Barbe, les écoliers ont saint Nicolas, etc., etc. Vous en connaissez sûrement d’autres.

Et nous dans tout ça ? Qui donc est le saint-patron des bibliothécaires, documentalistes, ar­chivistes, rangeurs de livres ou autres veilleurs ? Et bien, nous avons saint Paul ! L’apôtre ? Non, lui, à son époque, les bibliothèques devaient être aussi cou­rantes que les trains qui circulent les jours de grève générale. Saint-Paul-de-Vence, peut-être ? Non, ça, c’est une ville ! Saint Paul Heyvaert, alors ? On se rapproche mais ce n’est pas à lui que je pensais. En fait, je voulais parler de Paul Otlet.

Vous me direz que, jusqu’à preuve du contraire, il n’a pas encore été canonisé et, à moins que Benoît XVI fasse des heures supplémentaires à la biblio­thèque vaticane, il y a peu de chance qu’il en ait entendu parler. Admettons ! C’est vrai aussi que contrairement à son acolyte, Henri La Fontaine, il n’a même pas eu les honneurs du prix Nobel. Et pourtant, c’est son nom que les professionnels de l’info-doc ont surtout retenu.

Même si ce numéro des Cahiers ne va pas faire l’hagiographie de ce personnage, nous espérons quand même qu’il permettra au Vatican d’enfin s’intéresser à lui. On imagine déjà le président de l’ABD-BVD aux côtés des souverains, du Premier Ministre et des grands de ce monde lors de la béa­tification de Paul Otlet au Vatican.

Mais, assez déliré ! Avant de vous plonger dans les très intéressants articles que nous avons rassem­blés pour vous, je vous invite à lire l’avant-propos rédigé par les deux initiateurs de ce numéro spé­cial, à savoir Christopher Boon et Dominique Vanpée, que je tiens à remercier pour tout le travail accompli. Et j’espère que, là-haut, Saint Paul vous en est reconnaissant également.

En attendant, je vous souhaite une très bonne lecture.

Guy DELSAUT

Avant-propos

Christopher BOON et Dominique J.B. VANPÉE, Membres du Comité de publication

Télécharger (FR-NL)

Paul Otlet en het Mundaneum : Meer dan een papieren erfgoed…

Dominique J.B. VANPÉE, Lid van het Publicatiecomité van Bladen voor Documentatie, Belgische Vereniging voor Documentatie (ABD-BVD)

Paul Otlet ne doit pas sa carrière qu’à ses origines. C’est par ses études et sa première expérience professionnelle qu’il aura trouvé sa muse dans la bibliographie. Celle-ci, mais aussi la catalographie, la documentation ainsi que la création d’associations et de musées ou encore l’utilisation de nouveaux artefacts spécifiques (fiche, catalogues à tiroirs, microfilms,…), l’auront rapproché de l’objectif de sa vie, le Mundaneum, édifié au rang de modèle conceptuel et contextuel.

Télécharger (NL)

Classer : de l’archive à l’action

Delphine GARDEY, Professeure ordinaire en histoire contemporaine; Vice-doyenne de la Faculté des Sciences économiques et sociales, Université de Genève

Les technologies du classement sont profondément transformées à la fin du 19e siècle, et ces transformations sont au cœur d’une révolution managériale qui réorganise profondément l’économie. Cet article essaie de caractériser au mieux l’existence d’un « ancien régime des gestes de classement ». Contemporain de la fiche cartonnée, le « document » fait son apparition ainsi que la documentation comme science nouvelle, faisant du livre un format dépassé. Pour une grande part – et au-delà des technologies du classement –, c’est par un travail d’organisation hygiénique et rationnel de l’espace que les capacités de traitement systématique de l’information opèrent.

Le texte intégral n’est pas disponible en ligne

Die Brücke : A German contemporary of the Institut International de Bibliographie

Markus KRAJEWSKI, Associate Professor of Media History, Bauhaus-Universität Weimar

Au cours du 19e siècle, l’utilisation permanente, et non plus occasionnelle, de fiches d’indexation pour le catalogage de grandes collections de livres s’est répandue dans les bibliothèques européennes avant de traverser l’océan Atlantique pour atteindre le nouveau monde. Cet article est consacré aux effets de cette technique de stockage (de l’information) lorsque les institutions se sont emparés de la connaissance de la méthode et de ses promesses (et surtout celle de standardisation universelle) pour imposer le catalogue sur fiches comme base indispensable de leur propre travail. Le cas précis de « Die Brücke » (« Le Pont ») est examiné : ce comité allemand, ne se référant non pas à des transferts d’information transatlantiques ou transeuropéens, mais bien à des échanges mondiaux entre centres d’activité scientifique, avait pour objectif d’établir des connexions entre des îlots de savoir et de collecter l’information bibliographique relative aux éléments dispersés des sources mêmes du travail intellectuel.

Télécharger (EN)

Les réalités d’une aventure documentaire

Stéphanie MANFROID, Responsable des archives, Mundaneum

L’histoire du Mundaneum, ou plutôt de l’Office International de Bibliographie, a généré une littérature abondante depuis son apparition en 1895. La Classification Décimale Universelle (CDU) a fort logiquement focalisé l’attention des professionnels du secteur de l’information, de la documentation et de la communication. On connaît plus rarement l’étendue des collections que la CDU a permis de développer. Le centre d’archives actuel préserve avec enthousiasme cet héritage multiple composé d’archives et de collections particulières. Cet aperçu permet de mieux cerner cette réalité patrimoniale.

Télécharger (FR)

Bibliografische ondernemingen rond 1900 (deel 1): Eenheid in verscheidenheid

Paul SCHNEIDERS, Documentatiehistoricus op rust

Les mouvements bibliographique et documentaire forment une unité dans la diversité, entre autres du fait d’un appareil terminologique qui peut donner lieu à des acceptations différentes. Leur enchevêtrement s’exprima par un changement brusque, autour de 1900, qui se joua sur le terrain de la fourniture d’information formelle et scientifique. Nous aborderons ici la question des problèmes terminologiques, la chronologie du mouvement ainsi que les relations au sein du mouvement bibliographico-documentaire. Les méthodes modifiées dans la pratique scientifique, les nouveaux supports d’information, les nouveaux terrains de la recherche et une nouvelle politique, tant de la part des autorités que dans la vie d’entreprise, donnèrent naissance à ce mouvement. Nous l’examinerons à la lumière de la « théorie de l’échec » et de la bibliothèque spécialisée.

Télécharger (NL)

Une nouvelle édition abrégée de la Classification Décimale Universelle

Benjamin PEIFFER, Membre de l’Universal Decimal Classification Advisory Board; Bibliothécaire, Bibliothèque Chiroux (Province de Liège); Lauréat du Prix ABD 2011

La huitième édition abrégée de la Classification Décimale Universelle (CDU) en français est disponible. De nouveaux sujets y ont été ajoutés et l’index a été largement complété. Un travail de fin d’études, récompensé par le prix ABD-BVD 2011, a préparé la mise à jour de cette édition en collaboration avec l’Universal Decimal Classification Consortium (UDCC). Ce travail avait pour but d’augmenter l’édition suivante et de l’améliorer par une révision de la sélection des références et par un enrichissement en notes et exemples. L’avis de professionnels a également été recueilli à cet effet. Ce travail de mise à jour a coïncidé avec le projet de mise en ligne d’un résumé de la CDU. Il s’agit de l’UDC Summary réalisé parallèlement au travail sur l’édition abrégée. La sélection des indices et la vérification des traductions constitué les tâches les plus minutieuses et les plus ardues de la mise à jour.

Télécharger (FR)

Hubris or Utopia? : Megalomania and imagination in the work of Paul Otlet

Wouter VAN ACKER, Doctor-assistent, Universiteit Gent – Vakgroep Architectuur & Stedenbouw

Le documentaliste et internationaliste Paul Otlet (1868-1944) est décrit par différents auteurs et commissaires d’expositions comme un penseur utopiste et visionnaire. À son époque également, Otlet fut souvent critiqué du fait de sa mégalomanie. Cet article confirme l’ »hybris » dans son caractère, mais fournit également une interprétation nouvelle et plus positive de son utopisme. Dans cette interprétation, l’accent est mis sur le caractère anticipatif et organisé de l’imagination d’Otlet, qui lui permit d’explorer de nouvelles possibilités d’organiser la connaissance.

Télécharger (EN)

Paul Otlet dans l’histoire de la bibliologie

Robert ESTIVALS, Professeur émérite, Université de Bordeaux 3; Professeur Honoris Causa – Association Internationale de Bibliologie (AIB)

La démarche de Paul Otlet peut se lire à travers différents angles de la bibliologie actuelle. L’auteur présente dans cet article sa position sur Paul Otlet et son influence dans l’histoire de la bibliologie. Il y aborde un certain nombre de questions. Comment Otlet ouvre-t-il la voie de la documentologie en tant que précurseur des sciences de l’information et de la communication ? Quelle est la nature de ses relations avec certains de ses contemporains, tel que Roubakine, fondateur de la bibliologie psychologique, ou Röthlisberger, fondateur de l’histoire cyclique internationale de la production des imprimés ? … et de certains de ses précurseurs dont Peignot, Namur, Hesse, Brunet dans son œuvre bibliologique ?

Télécharger (FR)

Paul Otlet, an encounter

Warden Boyd RAYWARD, Emeritus professor, University of Illinois – School of Library and Information Science and University of New South Wales – School of Information Systems, Technology and Management

L’auteur décrit comment il s’est intéressé à Paul Otlet et raconte quelques-unes de ses propres recherches et publications sur la vie et le travail d’Otlet comme pionnier du développement des idées sur la société moderne de l’information. Il discute aussi de l’importance des collections et du personnel du « nouveau » Mundaneum, musée-archives créé à Mons avec le soutien de la Communauté française de Belgique, insistant sur le potentiel de leur nouvelle coopération avec Google.

Télécharger (EN)

Filmer Paul Otlet

Françoise LEVIE, Cinéaste – Biographe

En 2000, l’auteur, Françoise Levie, réalise un film documentaire sur Paul Otlet intitulé L’Homme qui voulait classer le Monde. Dans cet article, elle raconte comment naquit l’idée du film, comment fut construit le scénario à partir du contenu anarchique d’une centaine de caisses à bananes et les découvertes majeures qui en découlèrent. Elle relate également quelques anecdotes des derniers témoins qu’elle a pu rencontrer. Depuis, le film a fait le tour du monde dans les universités spécialisées dans les sciences de l’information et remporta de nombreux prix.

Télécharger (FR)

ABD-BVD in de archieven van Georges Lorphèvre in het Mundaneum te Bergen: De Belgische Vereniging voor Documentatie geïnitieerd door Paul Otlet

Jacques HENRARD, Lid van het Publicatiecomité van de Bladen voor Documentatie, Belgische Vereniging voor Documentatie (ABD-BVD)
Dominique J.B. VANPÉE, Lid van het Publicatiecomité van de Bladen voor Documentatie, Belgische Vereniging voor Documentatie (ABD-BVD)

À Mons, le Mundaneum conserve de nombreuses archives. C’est ainsi qu’il dispose aussi d’un certain nombre d’entre elles léguées par Georges Lorphèvre, qui fut non seulement le secrétaire de Paul Otlet, mais devint également le premier secrétaire général de l’Association Belge de Documentation (ABD-BVD). Dans ces archives, nous sommes allés à la recherche des origines de l’ABD-BVD. Nous avons constaté que déjà en 1945 – soit quelques années avant la publication officielle des statuts de l’ABD-BVD au Moniteur Belge, laquelle eut lieu en 1947 – une association avait été fondée et que celle-ci avait succédé à une autre, créée dès 1943 par Paul Otlet lui-même sous l’appellation de Commission Belge de Classification et de Documentation.

Télécharger (NL)

Il y a 10 ans disparaissait la FID (1895-2002)… Ou l’internationalisme associatif au service de la communauté de l’I&D

Christopher BOON, Documentaliste juridique

Au même titre que le Répertoire bibliographique universel ou la Classification Décimale Universelle, l’Institut International de Bibliographie, qui deviendra finalement la Fédération Internationale d’Information et de Documentation (FID), a été un des piliers de l’organisation bibliographique mondiale rêvée par ses créateurs, Paul Otlet et Henri La Fontaine. L’article se veut un bref regard en arrière sur quelques péripéties de cette association. Il y sera question de quelques étapes historiques importantes, du rôle primordial assuré par les associations internationales dans la réalisation d’une communauté de professionnels de la documentation, et des raisons qui ont conduit au déclin et à la disparition de la FID.

Télécharger (FR)

Let’s DICE : Bibliothèque numérique, apprentissage automatique et interface 3D

Éric BRIYS, Co-fondateur, Cyberlibris et Professeur-Associé, Ceregmia – Université des Antilles et de la Guyane
Richard NOCK, Ceregmia – Université des Antilles et de la Guyane

Toute bibliothèque est un tribut à la géométrie. Une bibliothèque municipale est ordonnée selon les principes de la géométrie euclidienne. Les étagères y sont parallèles. Les livres y sont rangés par les bibliothécaires en fonction de leurs métadonnées thématiques. À angle droit avec les étagères sur lesquelles ils reposent, ils attendent patiemment d’être lus. Cette géométrie soignée est fort pratique. Elle facilite nos déambulations et nos découvertes. Mais qu’en est-il d’une bibliothèque numérique ? À quelle géométrie obéit-elle ? En quoi la découverte de cette géométrie intime permet-elle d’envisager de nouvelles pratiques bibliothécaires, de nouveaux modes de découvertes des livres ? Nous montrons dans cet article qu’une bibliothèque numérique est gouvernée par la géométrie non-euclidienne. Cette nouvelle géométrie est à la base même de nouvelles techniques d’apprentissage automatique et de nouvelles interfaces de recherche dont nous montrons les nombreuses applications possibles.

Télécharger (FR)

Télécharger le numéro complet