Suivez-nous également sur @ABD_BVD!

Cahiers de la Documentation 2017/4 (décembre 2017)

Éditorial

Une fois encore, ce numéro des Cahiers de la Documentation, le 2017/4 (déjà !), essaie de suivre au mieux nos métiers et nos activités associatives. Il y est encore question de divers aspects des usages de la documentation et de l’information que l’on peut faire via Internet. Quelquefois, on oublie que l’usage généralisé du « World Wide Web » ne remonte qu’à environ vingt ans, tant la « révolution numérique », une ou deux décennies après la généralisation des ordinateurs personnels, a bouleversé le monde du travail et la vie de tous !

Pour commencer, nous avons publié un mini- dossier sur la fête des 70 ans de l’ABD-BVD, en septembre, à Bruxelles, au Centre Belge de la Bande Dessinée. Une activité que nous avons voulu à la fois festive, informative et mémorielle. Le président de notre association, Guy Delsaut, nous explique le sens de cet anniversaire dans son avant-propos. Ensuite, l’auteur de cet éditorial vous raconte ses impressions sur un évènement qui a été très réussi. Enfin, Arnaud Seeuws publie le compte-rendu de son interview avec Olivier Speltens, un auteur de bande dessinée qui nous a parlé de son métier ; l’interview a été suivie d’un débat avec le public.

Les bibliothèques, en particulier celles des hautes écoles et des universités, vivent des changements structurels importants pour répondre aux besoins de leurs publics. La tendance est à la mise en place d’espaces dit « Learning Centers », sujet abordé lors de notre Doc’Moment de décembre. Autre aspect très important du travail des bibliothécaires et des documentalistes : la formation des lecteurs aux méthodes de recherche de documents. C’est le sujet de Noémie Claux et d’Aurélie Maroquin, dans leur article : À la conquête de nouvelles compétences… Appollodoc. L’article raconte la genèse d’un module d’apprentissage en ligne, qu’elles ont conçu pour les étudiants de la Haute École Léonard de Vinci, Parnasse-ISEI. La métaphore d’Apollo est aussi pertinente qu’audacieuse, puisqu’il s’agit de conquérir de nouveaux espaces de connaissances par étages successifs !

L’une des deux lauréats du Prix ABD-BVD 2017, Margot Waty, nous propose un article sur un sujet souvent mal connu : Ouverture du Domain Name System de 2012 : Impacts de l’arrivée des new gTLD sur le marché. Pour résumer cette approche innovante, c’est une analyse de l’ouverture de nouveaux noms de domaines (via le Domaine Name System) sur Internet, ce qui renvoie à l’interface humainement lisible des adresses IP. C’est un marché devenu mature depuis quelques années ; les enjeux de cette libéralisation ont des impacts économiques, sociaux et politiques.

L’accès au savoir, le partage des connaissances, sont des fondements de l’avancée des sciences et du progrès humain en général. C’est le sujet de Laurence Thys et François Dessailles, des bibliothèques de l’Université de Liège, dans leur article : L’Open Access en Belgique francophone du côté du droit et des juristes : bientôt une réalité ?. Les usages d’’Internet ne sont pas un obstacle en soi à cette diffusion : c’est l’esprit du mouvement du Libre Accès. Les auteurs font le point sur l’état du droit en Belgique francophone sur ces pratiques libératoires.

La loi belge s’est adaptée, en mai 2016, aux évolutions des pratiques et aux réglementations européennes sur les données à caractère personnel. Pierre-Yves Thoumsin, juriste, nous en donne une présentation claire dans son article : Règlement général sur la protection des données : Tour d’horizon des nouvelles obligations. C’est une réaction au développement, via internet, de données diverses et souvent recoupées, ce que l’on appelle parfois le « Big Data » (une référence au « Big Brother » de « 1984 »). Il s’agit de mettre son organisation en conformité avec les obligations de ce Règlement général sur la protection des données (RGPD), et j’ajouterai que cela vaut aussi pour les particuliers trop curieux ; il s’agit aussi de prendre conscience de nos droits au respect de notre vie privée. L’auteur a présenté, en septembre, la thématique du nouveau RGPD dans le cadre d’un Doc’Moment.

Bonne lecture ! L’année 2018 sera bonne pour l’ABD-BVD et ses membres, encore meilleure que l’année 2017, avec de nombreuses activités prévues. Entre-autres : quatre numéros des Cahiers de la Documentation ; huit à dix réunions mensuelles de formation et d’information, les Doc’Moments ; un atelier de rencontres avec des prestataires de services et, last but not least, notre incontournable colloque, l’Inforum annuel, qui se tiendra, à nouveau en mai, à la Bibliothèque Royale ! Et la remise, ce jour-là, du Prix ABD-BVD 2018 à l’auteur d’un mémoire innovant. Regardez régulièrement sur notre site web, afin de vous tenir informés. Je vous souhaite, personnellement et au nom du conseil d’administration, à tous et à toutes, une excellente année 2018 !

Alain REISENFELD

Les 70 ans de l’Association Belge de Documentation (ABD-BVD)

Avant-propos sur les 70 ans

Guy DELSAUT, Président de l’ABD-BVD

De 70e verjaardag van de ABD-BVD in het Stripmuseum!
La fête des 70 ans de l’ABD-BVD était au Musée de la BD !

Alain REISENFELD, Administrateur de l’ABD-BVD

Interview d’Olivier Speltens

Arnaud SEEUWS, Administrateur de l’ABD-BVD

Le 28 septembre 2017, l’ABD-BVD fêtait ses 70 ans d’existence au Centre Belge de la Bande Dessinée. Après un discours d’introduction par le directeur général du musée et la visite de l’institution, nous avons eu la chance de pouvoir interviewer Olivier Speltens, auteur belge de bandes dessinées. Le présent article reproduit par écrit le contenu de l’interview orale réalisée.


À la conquête de nouvelles compétences…Appolodoc, notre outil e-Learning sur la recherche documentaire

Noémie CLAUX, étudiante de la Haute École Bruxelles-Brabant (HE2B), Stagiaire à la bibliothèque de la Haute École Léonard de Vinci, Parnasse-ISEI.
Aurélie MAROQUIN,
Bibliothécaire-documentaliste, Bibliothèque Vinci, Haute École Léonard de Vinci, Parnasse-ISEI

Appolodoc est une plateforme en ligne dédiée à l’apprentissage de la recherche documentaire. Elle a été initiée par Noémie Claux dans le cadre de son travail de fin d’études et est poursuivie par Aurélie Maroquin et ses collègues de la Haute Ecole Léonard de Vinci. Appolodoc est conçue pour s’adresser à des débutants amenés à réaliser des recherches documentaires. Cet article parcourra les étapes principales qui ont contribuées à sa réalisation jusqu’à sa diffusion auprès des publics cibles. Il s’agira pour le lecteur de découvrir l’envers du décor à travers l’expérience de bibliothécaires pour lesquelles élargir le spectre de leurs compétences constitue le véritable enjeu du métier.

Ouverture du Domain Name System de 2012 – Impacts de l’arrivée des new gTLD sur le marché

Margot WATY, diplômée du MaSTIC (Université Libre de Bruxelles) et lauréate du Prix ABD-BVD 2017

Le Domain Name System (DNS) se situe à la base de la gestion des identifiants uniques sur Internet. Les noms de domaine renvoyant à l’interface humainement lisible des adresses IP, leur administration a des répercussions sur trois dimensions : technique, économique et politique. En 2012, le DNS entreprend une ouverture historique et accueille des centaines de nouvelles extensions en son sein. Cet article expose quelques clés de lecture sur le sujet ainsi que sur les enjeux et impacts de l’ouverture du système.

L’Open Access en Belgique

Laurence THYS, Conseillère juridique, Université de Liège – Direction générale du Réseau des Bibliothèques
François DESSEILLES,
Responsable scientifique (droit et criminologie), Université de Liège – Bibliothèque Léon Graulich

Cet article s’attache à faire le point sur le cadre juridique qui entoure le mouvement du Libre Accès (Open Access) en Belgique ainsi qu’à analyser la pratique du milieu juridique eu égard à l’Open Access. En ce qui concerne le cadre juridique, on remarque une volonté des autorités tant au niveau fédéral qu’au niveau de la Communauté française de Belgique de soutenir le mouvement et de promouvoir la libre circulation des résultats de la recherche scientifique à tout le moins lorsque celle-ci est financée en tout ou en partie par des fonds publics. Les textes en discussion ne sont certes pas exempts de défauts ; ils constituent néanmoins une avancée qui devrait épargner aux auteurs la tâche difficile de négocier avec les éditeurs le droit de déposer leurs contributions dans un répertoire, nonobstant la cession consentie. L’analyse de la pratique du milieu juridique s’est d’abord concentrée sur celle des éditeurs juridiques belges et a permis de montrer qu’ils oscillent entre statu quo et anticipation dans leur approche individuelle voire collective de l’Open Access. L’intérêt s’est ensuite porté sur la documentation scientifique et juridique en accès libre en partant de l’examen du modèle classique de publication dominant la doctrine juridique, en passant par un des nouveaux canaux de diffusion de cette dernière – les blogs juridiques –, pour arriver aux quelques exemples de périodiques, principalement ou accessoirement juridiques, en accès libre. Enfin, il s’est agi de souligner la pratique du côté de la communauté universitaire et quelques initiatives en la matière.

Règlement général sur la protection des données – Tour d’horizon des nouvelles obligations

Pierre-Yves THOUMSIN, Avocat au barreau de Bruxelles spécialisé en droit de la propriété intellectuelle et Assistant à l’Université libre de Bruxelles (ULB)

Les données à caractère personnel sont devenues un véritable enjeu pour ceux qui y donnent accès, comme pour ceux qui les utilisent. Le nouveau « Règlement général sur la protection des données » (RGPD), qui est entré en vigueur en mai 2016, laisse aux entreprises et aux organisations jusqu’au 25 mai 2018 pour se plier aux nouvelles exigences. Il importe de prendre des dispositions afin de faciliter la transition vers la nouvelle réglementation. Cet article propose de prendre connaissance des concepts de base relatifs au traitement de données à caractère personnel, puis des nouveaux droits et obligations introduits par le RGPD. Quelles sont les conséquences pour le traitement des données à caractère personnel ? Comment gérer au quotidien les contraintes juridiques ? Comment mettre son organisation en conformité ?