Suivez-nous également sur @ABD_BVD!

Cahiers de la Documentation 2005/1 (mars 2005)

cover2005-1_smallÉditorial

Il y a quelque temps, nous apprenions par la presse l’attribution au professeur honoraire Pierre Laszlo du Prix Paul Doistau-Emile Blutet de l’information scientifique. Ce prix lui a été décerné par l‘Académie des Sciences de l’Institut de France (1). Mais qui est le Professeur Laszlo (2)?

Professeur de chimie à l’Université de Liège et à l’École Polytechnique à Paris, il est connu des chimistes tant pour ses recherches que pour ses activités pédagogiques. Pionnier de l’application de la résonance magnétique nucléaire (RMN) à l’étude des molécules organiques, il publia nombre d’articles et co-signa avec Peter Stang un livre qui est devenu un classique (3). Il écrivit également quelques manuels d’enseignement de la chimie fort appréciés (4). Passeur de sens, Laszlo met aussi sa plume au service de la vulgarisation scientifique (5) et plus récemment, au service de la littérature. ‘ Can scientific discoveries originate in literary texts?’ n’est-il pas le titre d’une de ses récentes communications à une conférence de la British Comparative Literature Association (6)? Grand communicateur, son verbe est aussi précis et aussi captivant que sa plume, il est une des personnalités qui peut le mieux parler du discours scientifique et de sa présentation au public, à tous les publics, de l’homme de la rue qui ne veut pas mourir idiot au chercheur avec qui il partage la passion de la découverte. C’est pour l’ensemble de son œuvre écrite que le prix lui a été décerné. Il avait déjà reçu en 1999 le prix Maurice Pérouse de la vulgarisation scientifique décerné par la Fondation de France (7).

Nous l’avons contacté et, avec énormément de gentillesse, il a accepté de partager avec nos lecteurs quelques-unes de ses réflexions. Nous avons choisi de scinder son article en deux parties. La première, que nous vous présentons dans ce numéro, traite plus spécialement de la vulgarisation scientifique. La seconde, dans notre prochain numéro, parlera de la communication au sein du monde scientifique en rapport avec la structure de celui-ci.

Pour parler de choses plus communes, nous espérions que ce brillant article ouvrirait les pages d’une revue métamorphosée. Après le changement de nos pages de couverture, qui fut généralement bien accueilli, c’est la présentation des articles et des rubriques elles-mêmes que nous souhaitions moderniser. Notre estimation du travail que cela impliquait s’est révélée trop optimiste et nous vous demanderons de patienter encore un numéro avant de trouver dans votre courrier des Cahiers ‘ new look ’.

Guy Delsaut qui a pris sur lui l’essentiel de cette tâche difficile, s’y consacre activement. Juste un peu de patience.

Simone Jérôme

1<http://www.academie-sciences.fr/conferences/seances_solennelles/pdf/palmares_prix_23_11_04.pdf> (consulté en février 2005).

2 Pour faire plus ample connaissance, consultez son site personnel ; persoonlijke website Pierre Laszlo : <http://www.pierrelaszlo.net/> (consulté en février 2005).

3 Laszlo, P., Stang, P. Organic spectroscopy. New York, Harper and Row,1971.

4 Laszlo, P. Cours de Chimie Organique, Paris, Hermann, 1984 ; Organic Reactions : Simplicity and Logic, New York, John Wiley, 1996 ; Abrégé de Chimie Industrielle, Paris, Ellipses Marketing, 1998, etc.

5 Parmi ses derniers titres, citons entre autres Le Phenix et la Salamandre, Paris, Le Pommier, 2004 ; L’Architecture du Vivant, Paris, Flammarion, 2002 ; Chemins et savoirs du Sel, Paris, Hachette, 1998, etc.

6 <http://www.bcla.org/invention/toc.htm> (consulté en février 2005), University of Leeds, 12-15 juli 2004.

7 <http://www.presse.ulg.ac.be/communiques/ laszlo151299.html> (consulté en février 2005).

Ce n’est pas qu’un texte d’humeur (1re partie).

Pierre LASZLO, École polytechnique, Palaiseau, France et Université de Liège  au Sart-Tilman, Belgique.

L’information scientifique: ce que j’entends par cette expression est synonyme d’un partage du savoir. Les scientifiques font part au public de ce qu’ils ont découvert ou établi. Cela est légitime,ils s’adressent de la sorte aux contribuables qui les ont financés. Lorsqu’on s’écarte de ces principes, qui vont de soi, pour aborder la pratique, ç’est là que les problèmes commencent.

Télécharger (FR)

De bedreiging van ons papieren erfgoed: massaontzuring als remedie?

Laurent MEESE, Koninklijk Belgisch Instituut  voor Natuur wetenschappen  Verantwoordelijke Bibliotheek en  Documentatie

La désacidification de masse peut en tant que traitement de conservation fournir une contribution importante à la conservation de nos papiers d’ antan. Le projet de  désacidification de la bibliothèque scientifique de l’IRScNB montre que le procédé de  masse  est  efficace  et qu’ il n ‘ y a que peu d’effets  secondaires.
Télécharger (NL)

 

Les archives électroniques : un défi pour l’avenir ?

Véronique FILLIEUX ; Cathy SCHOUKENS ; Évelyne VANDEVOORDE, Université Catholique d e  Louvain

Les Archives de l’ Université Catholique de Louvain ont organisé le 9  mai 2003 leur  troisième  Journée des  archives  : « Archives électroniques: Quels défis  pour l’avenir ? », sous la direction  du Professeur Paul Servais.
Télécharger (FR)

 

Apprendre à utiliser et à intégrer l’Internet dans les pratiques d’information et de communication des médecins : l’exemple du Cameroun.

Samuel TIETSE

L’évolution des comportements des médecins face à l’introduction des TIC est un enjeu majeur dans le domaine de la santé. Elle l’est d’autant plus qu’on assiste, de nos jours, à l’accélération concomitante des progrès médicaux et de ces technologies. Cette double accélération devrait être perçue comme une chance par les médecins désireux de s’informer, de se former et d’actualiser leurs connaissances. Dans cette optique, il nous a paru intéressant de déterminer la façon dont les médecins [au Cameroun] apprennent à intégrer l’Internet dans leur pratique professionnelle.

Télécharger (FR)

Dossier : L’intelligence économique – Het economische intelligentie

De la veille à l’intelligence économique.

Marc BORRY

L’importance du renseignement ne date pas d’aujourd’hui : de SunTsu à Vidocq, l’ex-bagnard devenu préfet de police, l’Histoire ne manque pas d’exemples du rôle incontournable du renseignement sous toutes ses formes. La « Veille », proprement dite, est née de l’explosion de l’information et des limites des outils classiques. Face à cette inflation, amplifiée par Internet, les travailleurs de la connaissance se sont en effet retrouvés de plus en plus démunis. Cette situation est d’autant plus préjudiciable que l’absence d’information pertinente est une maladie qui, si elle peut amener à de graves complications, n’implique pas de symptômes évidents. Pour beaucoup d’entreprises, la découverte du mal s’est souvent muée en dernier soupir.
Télécharger (FR)

L’intelligence économique en pratique : de l’analyse stratégique à la veille concurrentielle.

Julie ABRAHAM

La mise en place d’un dispositif de collecte et de traitement d’informations concurrentielles au sein des sociétés devient une étape indispensable au maintien de la compétitivité. Elle permet à l’entreprise d’identifier et de surveiller ses concurrents directs et indirects, actuels et potentiels. Elle apporte aux dirigeants une réactivité stratégique afin qu’ils puissent adapter leurs politiques marketing et commerciale aux menaces et opportunités du marché. Pour être efficace, ce dispositif doit faire partie d’un processus continu d’analyse de l’information appelé, aujourd’hui, la veille concurrentielle.
Télécharger (FR)

L’attracteur informationnel.

Alain TIHON

Cet article vous invite à une promenade un peu particulière, une balade au pays de l’information. Elle nous conduira à découvrir les attracteurs informationnels au terme de deux étapes : la définition des blocs de construction utilisés et la description de l’entreprise 1 comme un système informationnel. Ne vous attendez pas à des “trucs et ficelles” ou à l’exposé de techniques relatives au traitement de l’information et des connaissances. Nous nous situons bien en amont et nous vous convions à une réflexion nouvelle sur l’information et ses systèmes.
Télécharger (FR)

De l’heuristique à l’intelligence économique en passant par la bibliométrie.

Michel DORBAN

La phase de recherche fondamentale [dans le processus de création d’un produit] enclenche tout un processus qui souvent laisse des traces dans les bases de données bibliographiques (articles, communications à un congrès, …), dans les bases de données Brevets et sur Internet. Pour ceux qui analysent méthodiquement ces traces, le nouveau produit est rarement une surprise. La démarche décrite ci-dessous présente cette analyse méthodique.
Télécharger (FR)

Télécharger le numéro complet