Suivez-nous également sur @ABD_BVD!

Cahiers de la Documentation 2019/3 (septembre 2019)

 

Éditorial

Chers lecteurs des Cahiers, c’est avec plaisir que notre équipe vous présente ce numéro 2019/3, très dense ! Pour commencer, un passionnant dossier : Documenter le Théâtre, un art éphémère ; sous la direction de Dominique Dewind, ce sont sept articles qui nous expliquent diverses approches professionnelles, « des instantanés archivés des arts vivants » ! Ce dossier fait suite à une conférence Doc’Moment que nous avons programmée en novembre 2018 à KBR. Vient ensuite le compte-rendu d’une autre de nos mémorables conférences, également dans le cycle des Doc’ Moments : Fake news : rumeurs ou bruissements sur Internet. Puis, deux des orateurs de l’Inforum 2019 nous présentent, sous forme d’articles, leurs brillantes communications : Samuel Piret, La plate-forme elCurator, expérience de la bibliothèque du FARES asbl et Marc Borry, Convaincre les individus de partager leurs connaissances dans une organisation. Pour finir ce numéro, nous retrouvons nos deux rubriques récurrentes, Regards sur la presse et Nouvelles parutions. Bonne lecture ! 

Pour la saison 2019-2020, nous allons reprendre le cycle des Doc’Moments ; consultez l’agenda sur notre site web. Pour rappel, l’atelier des sponsors de l’Inforum de l’année 2019 est prévu le 8 octobre prochain. Chers confrères de l’ABD-BVD, vous avez reçu un lien vers un questionnaire sur l’Inforum à remplir en ligne ; cela permettra à notre association d’encore mieux préparer l’édition de notre congrès de l’année 2020. Je vous souhaite, à tous et à toutes, une excellente rentrée !

Alain REISENFELD

 

DOSSIER : DOCUMENTER LE SPECTACLE, UN ART ÉPHÉMÈRE

Traces et mémoires des pratiques théâtrales et dramaturgiques. Travail de documentation au sein de La Bellone – Maison du Spectacle

Françoise LAMOUREUX, documentaliste à La Bellone

Exposition du projet de La Bellone, lieu dédié à la recherche et à la réflexion en arts du spectacle. En d’autres mots, il s’agit d’un outil de dramaturgie, pour la communauté du secteur des arts scéniques.  Voici une présentation des collections et des services proposés par le Centre de documentation, afin de soutenir ce projet en conservant les documents et les traces en lien avec la recherche et l’étude des pratiques théâtrales et dramaturgiques.

Digitaal documenteren

Tom RUETTE, Kunstenpunt

La documentation est un aspect complexe potentiellement inhérent à tout projet artistique, et actuellement en pleine transition suite à la numérisation progressive de la société. En raison de cette complexité (numérique), il n’est pas toujours évident de comprendre ce qui se cache exactement derrière le concept de documentation. Dans ce texte, c’est l’interprétation du concept de documentation de Toni Sant qui est utilisée pour examiner l’impact de la numérisation sur la documentation. Nous évitons ainsi les discussions techniques sur le stockage à long terme, la numérisation du matériel analogique, les formats de fichiers, etc. Nous nous penchons plutôt sur les dynamiques plus conceptuelles qu’entraîne la numérisation.

Dans la première partie, nous décrivons les deux significations que Toni Sant attribue à la ‘documentation’. Dans la deuxième partie, nous croisons les deux significations avec l’impact que la numérisation a eu sur celles-ci. La dernière partie décrit à quoi peut ressembler la phase de sélection de la documentation dans un monde où la technologie numérique est au service de la documentation.

YouDoc.be: oriëntatie en inspiratie voor kunstenaars bij het documenteren van podiumkunstenpraktijken

Staf VOS, CEMPER (Centre pour la Patrimoine Culturelle de la Musique et des Arts du Spectacle, Malines)

Het Firmament est le centre d’expertise pour le patrimoine des arts du spectacle en Flandre, qui ne possède pas à proprement parler de collections, mais propose un soutien pour la bonne gestion de ce patrimoine auprès des professionnels et amateurs des domaines tant artistiques que patrimoniaux. Staf Vos, collaborateur de recherche, présentera ce travail dans les grandes lignes ainsi que quelques projets particuliers. Youdoc.be, par exemple, est une nouvelle plateforme en construction, récemment mise en ligne, qui propose conseils et exemples sur la documentation de la pratique des arts de la scène.

TRACKS: Toolbox en richtlijnen voor archief- en collectiezorg in de kunstensector

Bart MAGNUS, PACKED

TRACKS, Boîte à outils & Lignes directrices pour le traitement des archives et collections dans le secteur artistique, a été créée à l’initiative du gouvernement flamand pour informer et guider ce secteur spécifique dans la conservation de ses archives et collections. TRACKS résulte d’une collaboration de différents partenaires ayant chacun leur expertise, ainsi qu’on peut le voir dans le site web (www.projecttracks.be) qui offrent des services adaptés et spécifiques à ce secteur particulier.

De l’identification à l’ouverture : la préservation digitale des archives audiovisuelles de la Monnaie

Sybille WALLEMACQ, Collaboratrice préservation numérique, La Monnaie

Après le rassemblement de tous les supports audiovisuels de captations d’opéra internes à la Monnaie et l’acquisition de captations externes et de documentaires, la Monnaie a, depuis 2016, investi dans un projet de mise à disposition de ses archives audiovisuelles. Dans une première phase, tous les supports audiovisuels ont été numérisés et sont déjà accessibles en interne via un système de Media Asset Management. 

L’étape suivante est d’en rendre la plus grande partie possible accessible aux externes grâce au développement d’un nouveau système de gestion des archives et collections de la Monnaie.

Archiver le théâtre ou comment garder les traces d’un art éphémère

Dominique DEWIND et Vincent RADERMECKER, Archives et Musée de la Littérature

Les Archives & Musée de la Littérature ont pour mission de conserver les archives littéraires et dramatiques, et par extension du spectacle. Face à la difficulté de rendre une image objective d’un spectacle du passé, notamment parce que le théâtre est un art vivant qui met en présence les acteurs et le public, la section théâtre tente de rassembler des traces multiples : archives, photos, captations, maquettes, témoignages, informations factuelles…

L’ultime archive ? Le filmage de la scène ?

André DERIDDER, BCET – UCLouvain

Parmi les diverses archives, souvent très parcellaires, qui permettent de constituer ou reconstituer la mémoire des spectacles vivants, celles audiovisuelles semblent être, de prime abord, les plus complètes. En effet, quand elle est conçue pour faire elle-même spectacle, sur un petit ou grand écran, le temps de l’enregistrement correspond exactement à celui du spectacle original, scénique. Cependant, aussi ultime que cette archive puisse paraître, les raisons qui sous-tendent sa création doivent être prises en considération. Au risque de confondre l’objet avec ses images, ces « blocs de mouvements-durée » comme les appelait le philosophe Gilles Deleuze, l’exploitation de ces archives ne peut se passer d’une réflexion sur la nature et les caractéristiques particulières de celles-ci.

La plateforme elCurator : expérience de la bibliothèque du FARES asbl

Samuel PIRET, Cyberdocumentaliste au FARES asbl

Depuis 2015, le Fonds des Affections Respiratoires (FARES) asbl utilise la plateforme elCurator afin de partager des contenus sur les thématiques du tabagisme, de la tuberculose, de l’asthme et de la BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive). Le choix de cet outil s’est porté sur la volonté de trouver une solution au forum de discussions, problématique à l’époque, et au partage d’informations en interne. En 4 ans, le bilan est plutôt positif, bien que l’aspect collaboratif ne soit pas pleinement utilisé alors qu’il le pourrait. En revanche, le développement spécifique du flux RSS « tabac » pour le public constitue une facette originale du répertoire des tabacologues.

Convaincre les individus de partager leurs connaissances dans une organisation : du dilemme du prisonnier au test de survie de la NASA

Marc BORRY, Conseiller Knowledge Management à la Police Fédérale

A partir de quelques exemples de la théorie des jeux (dilemme du prisonnier, jeu de l’ultimatum et jeu du dictateur), il est possible de mettre en évidence les caractéristiques du comportement humain en matière de partage des connaissances ou de rétention des informations. L’objectif de cet article est de montrer comment le « test de survie de la NASA » est un outil utile pour sensibiliser les membres d’une équipe ou d’une communauté à ces aspects et à les amener à être convaincus de l’intérêt de l’approche collaborative pour atteindre un objectif commun. Cette approche est régulièrement utilisée à la Police Fédérale lors de la création et du développement des communautés de pratique.

Compte-Rendu
Fake news : Rumeurs et bruissements sur Internet

Alain REISENFELD, Administrateur ABD-BVD