Suivez-nous également sur @ABD_BVD!

Cahiers de la Documentation 2018/3 (septembre 2018)

Éditorial

Chers membres de l’ABD-BVD, encore une fois, notre revue, Cahiers de la Documentation, propose ce troisième trimestre de 2018 un numéro de type varia ; son contenu devrait rencontrer nos centres d’intérêts professionnels !

Un article de Clothilde Vassaire-Agard et de Jean-Philippe Accart « Comment l’esprit entrepreneurial vient aux bibliothécaires-documentalistes » donne des pistes, parfois surprenantes, mais stimulantes, quant à l’avenir de nos métiers. Les auteurs viennent de publier un livre sur le sujet (Bibliothécaires, documentalistes : tous entrepreneurs ?). Signalons encore que Jean-Philippe Accart sera l’orateur invité de notre Doc’Moment d’octobre 2018.
Un article de Marie-Anne Chabin « Sources et traces du numérique », nous raconte à quel point la donnée est partout, et ce n’est pas un fait nouveau ! Elle nous l’illustre par de jolies métaphores chorégraphiques. L’auteure a été l’un des orateurs de l’édition 2018 de l’Inforum.
Un article de Siham Alaoui « Étude de l’utilisabilité d’un système intégré de gestion de bibliothèque (SIGB) : le cas d’une bibliothèque spécialisée d’une organisation publique marocaine », raconte l’enquête de l’auteure sur les perceptions et les pratiques face à l’application de nouveaux outils. Vu la longueur de ce solide texte très référencé, nous en publions maintenant une première partie, la suite sera publiée dans le numéro de mars 2019.
Enfin un article de Philippe Vanstippen « Le projet de migration des bases de données et catalogues des partenaires WEBDOCTES ». Il nous décrit (ou nous diagnostique !) le processus de migration des différentes bases de données et catalogues des coopérateurs d’une association de plusieurs bibliothèques et centres de documentation, mis en réseau, actifs dans le secteur de la promotion de la santé à Bruxelles et en Wallonie.
Vous trouverez dans ce numéro une première série de coordonnées de nos sponsors. Ils ont participé à la réussite de notre Inforum ! N’hésitez pas à les contacter pour des informations.
Enfin, comme chaque trimestre, nous jetons un regard sur les nouvelles publications. Vous trouverez deux notes de lectures et la revue des revues spécialisées.

Notre association poursuit encore toutes ses activités, les habituelles, et les autres. Le prochain numéro des Cahiers de la Documentation sera un « spécial guerre et paix », à l’occasion du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918.  Nous proposons à nos nouveaux membres de s’inscrire dès la rentrée académique (septembre-octobre) et de bénéficier d’une cotisation étendue jusqu’à la fin de l’année suivante (2019).

Il y aura quatre conférences mensuelles, nos Doc’Moments, d’ici à la fin du mois de décembre ; il y en a dix par an. Il y aura aussi un atelier des professionnels, en décembre 2018. Et bien sûr, notre congrès annuel, l’Inforum, qui se tiendra entre la fin d’avril et la mi-mai 2019.

N’hésitez pas à consulter notre agenda sur notre site ABD-BVD pour toutes ces activités, et pour d’autres qui sont encore à venir !

Au nom de tous mes confrères – et sœurs – de l’ABD-BVD, je souhaite une bonne rentrée d’automne à tous et toutes !  

Alain REISENFELD

Comment l’esprit entrepreneurial vient aux bibliothécaires-documentalistes

Clotilde VAISSAIRE-AGARD, Consultante, formatrice, éditrice ; CF2ID / Éditions KLOG
et Jean-Philippe ACCART, Bibliothécaire, documentaliste, formateur ;  Directeur Bibliothèque et Archives, École hôtelière de Lausanne

Cet article souhaite mettre en avant les professions de l’information, de la documentation et des bibliothèques à un tournant de leur histoire et de leur développement, en considérant de premier abord les raisons – sociales, économiques, politiques ou managériales – d’un nécessaire changement au sein du métier. Puis viennent les questions relatives à leur visibilité, à la concurrence à laquelle elles sont confrontées, entraînant une réflexion sur leur devenir : l’entrepreneuriat et/ou l’intrapreneuriat, la formation et la consultance apparaissent comme des voies possibles, que ce soit au sein d’une institution ou d’une entreprise, en prenant le statut d’indépendant, ou en intégrant un réseau de travailleurs indépendants. Enfin, certaines compétences apparaissent essentielles pour un intra-entrepreneuriat réussi.

Sources et traces numériques : une nouvelle chorégraphie

Marie-Anne CHABIN, cabinet Archive 17

Article rédigé suite à la conférence donnée par l’auteur dans le cadre de l’Inforum 2018, We manage everything, organisé par l’Association Belge de Documentation, le 24 mai 2018, à Bruxelles.

La donnée est partout : on nous le dit et on peut le voir. On dit aussi que « la donnée » fait reculer la notion même de document. Peu importe, si on creuse un peu, au-delà du support, il y a toujours des hommes qui utilisent l’écrit (l’image, le son) pour deux finalités universelles : enregistrer les traces des droits et obligations des personnes, constituer des sources de connaissance pour la formation des individus et des citoyens. Avec le numérique, il y a toujours des informations-traces et des informations sources. Simplement, elles ne se présentent plus de la même façon, interagissent différemment, plus vite, et évoluent en dessinant de nouvelles figures…

Étude de l’utilisabilité d’un système intégré de gestion de bibliothèque (SIGB) : le cas d’une bibliothèque spécialisée d’une organisation publique marocaine (1ère partie)

Siham ALAOUI, Étudiante au doctorat, département des sciences historiques, Université Laval, Québec, Canada

De nos jours, on assiste à l’utilisation massive des technologies de l’information. Au Maroc, les projets d’informatisation des fonds documentaires se voient de plus en plus se répandre dans les bibliothèques. La réalisation de ces projets se fait par la mise en place des systèmes d’information documentaire dits les systèmes intégrés de gestion des bibliothèques (SIGB). Ceux-ci visent à automatiser les tâches des bibliothécaires. A l’issue du projet et du déploiement de ces SIGB, ces systèmes sont destinés à être utilisés par les employés des organisations. Néanmoins, l’utilisation de ces systèmes est remise en question : elle dépend d’un nombre de facteurs de perception individuelle à l’égard de ces systèmes. Cet article présente une étude exploratoire-descriptive de ces facteurs dans le contexte organisationnel marocain.

Le projet de migration des bases de données et catalogues des partenaires WEBDOCTES

Philippe VANSTIPPEN, Consultant en gestion documentaire, anciennement attaché au RESOdoc

Cet article décrit le processus de migration des différentes bases de données et catalogues des coopérateurs du réseau WEBDOCTES, une association de plusieurs bibliothèques et centres de documentation actifs dans le secteur de la promotion de la santé à Bruxelles et en Wallonie.