Suivez-nous également sur @ABD_BVD!

Cahiers de la Documentation 2007/3 (septembre 2007)

cover2007-3_smallÉditorial

On l’oublie parfois, surtout les plus jeunes d’en­tre nous, l’ABD est une honorable vieille dame qui va fêter ses 60 ans. Notre intention est de lui préparer une belle fête d’anniversaire. Depuis deux numéros déjà, la revue arbore en page de titre le logo de cette commémoration et ceux d’entre vous qui fréquentez le site de l’Associa­tion, en savez déjà un peu plus sur les initiatives qui vont s’inscrire dans ce cadre.

Notre intention est de faire du dernier numéro de l’année, un numéro spécial des Cahiers qui fera le point sur les activités de l’ABD au travers de diverses publications issues de ces activités. Un appel a été lancé pour associer les membres à ce projet. Nos métiers ne sont plus les mêmes qu’il y a 60 ans. Les fonctions ont changé mais ce sont surtout les technologies qui les ont fait évoluer.

Que sera le métier de documentaliste dans 60 ans ? À vous de faire travailler votre imagination et d’y aller de votre contribution à cet exercice de futurologie. Nous publierons des extraits ou l’intégralité des meilleurs de vos textes dans le prochain numéro des Cahiers. Nous serions fort déçus de ne rien recevoir. Les excuses sont fa­ciles à trouver mais il y en a bien parmi vous dont le clavier crépite déjà. Ne soyez pas timi­des : participez.

Le lundi 19 novembre, un colloque international organisé par l’ABD conjointement avec la Biblio­thèque royale de Belgique marquera dignement l’anniversaire. Après 60 ans d’activité ininter­rompue, l’ABD est plus vivante que jamais. Le métier a changé certes, mais les compétences qui lui sont associées sont plus que jamais in­dispensables dans une société de grande confu­sion informationnelle. Soyons confiants dans l’avenir de notre association !

Simone JÉRÔME

NEREUS – Economists Online : Les archives ouvertes dans le domaine de l’économie

Jacques HELLEMANS, Premier Attaché, Université Libre de Bruxelles (ULB) – Bibliothèque électronique économique

NEREUS – Networked Economics Resources for European Scholars – représente un consortium de bibliothèques universitaires européennes, disposant de collections majeures en économie et se proposant de fournir collectivement de nouveaux contenus et de développer des services d’information innovateurs pour l’économiste. NEREUS se propose de mettre en évidence les résultats de recherche de qualité. L’objectif principal est de créer un réseau européen de bibliothèques de recherche et de l’étendre par la suite, reliant ainsi les ressources des bibliothèques universitaires. À travers Economists Online, l’accès en ligne à la production des principaux économistes universitaires constitue le service clé de NEREUS. Ce projet consiste à numériser, organiser, archiver et disséminer la production complète des économistes, visant ainsi à rendre disponibles autant de textes intégraux que possible. Pour mener à bien cette entreprise, les bibliothécaires, conscients de l’importance de l’accès libre et des répertoires institutionnels, sont en relation étroite avec les chercheurs afin que le produit soit le mieux adapté à leurs besoins. Par la volonté transnationale induite par le projet NEREUS, Economists Online s’inscrit dans le cadre d’un projet à géométrie variable sur le plan national, international, institutionnel et disciplinaire.

Article rédigé suite à la conférence donnée par l’auteur dans la réunion mensuelle « Open access and repositories », organisée par l’Association Belge de Documentation, le 15 juin 2006, à Bruxelles.

Télécharger (FR)

Archivage partagé des périodiques : Description de l’expérience menée en Communauté française de Belgique

Nicolas FAIRON, Chercheur,Université de Liège

Tristan ALLEMAN, Bibliothécaire, Faculté Polytechnique de Mons

Roxane COPPIN, Bibliothécaire, Université Catholique de Louvain

Stéphanie DAVISTER, Bibliothécaire, Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux

Thibaut DELBUSHAYE, Bibliothécaire, Facultés Universitaires Catholiques de Mons

Alliette LELEUX, Bibliothécaire, Facultés universitaires Saint-Louis à Bruxelles

Michel MAAS, Conservateur, Université de Liège

Sylviane POLCHET, Bibliothécaire, Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix-Namur

Isabelle VANDEN EYNDE, Bibliothécaire, Université de Mons-Hainaut

Christine COLAUX, Bibliothécaire, Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix-Namur

Luc VERDEBOUT, Bibliothécaire, Université Libre de Bruxelles

Françoise PASLEAU, Conservateur, Université de Liège

Au cours des 10 dernières années, les collaborations se sont multipliées entre les bibliothèques universitaires de la Communauté française de Belgique confrontées aux mêmes contraintes économiques et de gestion de leur patrimoine. Le présent article décrit le cadre légal et les procédures mises en place, permettant d’envisager de façon collective la conservation des périodiques imprimés. Un bilan partiel est dressé au terme des deux premières années d’activité du groupe de travail chargé du projet. Il s’accompagne d’un rapide survol de quelques expériences similaires décrites dans la littérature.

Télécharger (FR)

Donner du sens aux brevets : Qu’apporte le brevet ?

Fabienne MONFORT-WINDELS, Responsable Information et veille, Sirris

Les brevets sont bien connus des entreprises comme moyens de protection de l’innovation, mais souvent sous-estimés en tant que sources d’information technique et concurrentielle. Une série d’articles illustrera par des exemples tirés des travaux de SIRRIS les points suivants : qu’apporte un document brevet ? Pourquoi utiliser les bases de données brevets ? Quelle est la typologie des utilisations de l’information brevets ? Comment rechercher dans les bases de données brevets ? Comment explorer un état de l’art dans un domaine ? Quelles sont les limites de la recherche ? Quels sont les outils disponibles? Ce premier article illustre la dimension technique, administrative et juridique à la fois du document brevet.

Télécharger (FR)

Donner du sens aux brevets : Pourquoi utiliser les bases de données brevets, et quand ?

Fabienne MONFORT-WINDELS, Responsable Information et veille, Sirris

Certaines caractéristiques des bases de données brevets en font une source d’information indispensable : exclusivité de certaines données, richesse, actualité et clarté des contenus, présentation structurée, codifiée et classifiée, accessibilité des outils… Cette source d’information peut (et doit) intervenir dans tout le cycle de l’idée à la mise sur le marché d’un produit ou d’un procédé.

Télécharger (FR)

Télécharger le numéro complet