ABD-BVD fait peau neuve! Suivez-nous également sur @ABD_BVD!

Cahiers de la Documentation 2014/4 (décembre 2014)

cover2014-4_smallÉditorial

La nouvelle est tombée en ce début d’année académique : l’Universiteit Antwerpen a l’intention de supprimer sa formation « Informatie & Bibliotheekwetenschap » dès l’année prochaine. Comme souvent, les raisons invoquées sont économiques, mais c’est toute une profession qui en vient à s’interroger tant sur son présent que sur son avenir.

Une profession en pleine mutation, qui ne se borne plus à la gestion de la documentation papier, mais qui a saisi à bras-le-corps l’arrivée du numérique pour se lancer dans la gestion électronique de documents, la veille stratégique, la gestion de sites web et d’intranet, la gestion de l’e-reputation, etc. Une profession qui change de nom : nous devenons tantôt records manager, tantôt gestionnaire de connaissances, analyste fonctionnel, community manager et plus encore. La cartographie des métiers établie par l’Association des Professionnels de l’Information et de la Documentation (ADBS)[1] en est une belle illustration.

Le professionnel de l’information se doit aujourd’hui d’occuper une place stratégique. Dans une époque qui voit se multiplier les canaux de communication et d’information en temps réel, il ne s’agit plus seulement de trouver cette information mais aussi de séparer le bon grain de l’ivraie et de la diffuser à la bonne personne, au bon moment.

Dans le même temps, certains s’inquiètent d’une pénurie de bibliothécaires et d’archivistes pour les prochaines années. Ceci s’expliquerait notamment par le manque d’attrait pour la profession. Une profession qui semble incontournable et qui est pourtant encore largement méconnue : n’avez-vous jamais entendu dire « Tout le monde est documentaliste ! »

Tout le monde ? Hélas non ! Si chacun de nous est aujourd’hui plongé en permanence au milieu d’une masse exponentielle d’information, cela ne veut pas dire que nous pouvons tous la gérer de manière optimale.

C’est sans doute là que réside toute la difficulté d’être documentaliste aujourd’hui. Sommes-nous à un carrefour stratégique entre l’information et les usagers ? Si nous pouvons sans trop de craintes répondre par l’affirmative, c’est à chacun de nous de le démontrer au quotidien.

Le présent numéro des Cahiers de la Documentation vous permettra de découvrir de nouveaux aspects de cette profession stratégique qu’est la nôtre.

Bonne lecture à tous !

[1]Association des Professionnels de l’Information et de la Documentation (ABDS). Carte Métiers ADBS 2013 [en ligne]. Paris : ADBS, 2013 (consulté le 6 novembre 2014) <http://www.adbs.fr/carte-metiers-adbs-2013-132079.htm>

Anne-Catherine DEMEULDER
Arnaud SEEUWS

Information literacy and the information commons : A coevolutionary mode

Donald BEAGLE, Director of Library Services

Aux États-Unis, les premières normes pour l' »information literacy », ou maîtrise de l’information, furent formalisées par l’Association of College and Research Libraries (ACRL) en 1999 et approuvées en janvier 2000. En mars 1999, l’article Conceptualizing an Information Commons fut publié et décrit par la suite comme « … l’article majeur qui a défini les principales exigences pour un espace informationnel commun ». Ainsi, aux États-Unis, les définitions formelles de la maîtrise de l’information, et d’un espace informationnel commun sont apparues simultanément. Depuis 2000, plusieurs espaces informationnels communs ont évolué en « learning commons », ou espaces communs d’apprentissage, sous la pression de trois facteurs environnementaux : la technologie, la pédagogie et l’économie. Maintenant, en 2014, l’ACRL a publié un nouveau Framework for Information Literacy in Higher Education. Cet article suggère que ce nouveau IL Framework a évolué en réponse aux mêmes trois facteurs que ceux des espaces informationnels communs. Ceux-ci et la maîtrise de l’information sont donc entrés dans une relation réciproque qui peut être vue comme un modèle de co-évolution.

Télécharger (EN)

Slim kennis delen in de Nederlandse groene sector: Groen Kennisnet en de rol van bibliotheken en bibliotheekmedewerkers

Rob van GENDEREN, Coördinator sectie documentatie, Wageningen UR Library en Hoofdredacteur Groen Kennisnet , Coördinator sectie documentatie, Wageningen UR Library en Hoofdredacteur Groen Kennisnet

Le service néerlandais Groen Kennisnet se propose de stimuler la circulation de connaissances entre la recherche, l’enseignement et les entreprises dans le domaine écologique. Cet article montre sur base de l’exemple pratique de l’UR Library Wageningen les perspectives qui sont offertes aux bibliothèques spécialisées et à leurs collaborateurs.

Télécharger (NL)

Impala: Uitdaging en vernieuwingen

Renke SAERENS, coördinator Impala

Récemment,  quelques  nouveautés  ont  été  introduites  dans  Impala,  le  système  de  commande  électronique  de   documents  développé par Anet  (Universiteit Antwerpen)  et utilisé  par  de  nombreux types  de  bibliothèques  pour le  prêt  interbibliothèques.  Diverses fonctionnalités ont été conçues pour simplifier des processus de travail tels que la recherche d’un fournisseur adéquat  pour faire  une  demande, l’envoi  de  colis  entre  bibliothèques,  la prise de décisions  par  rapport  à  la livraison  d’un livre  ou  d’un  article de périodique,  et la gestion globale  au sein d’Impala. Les fonctionnalités ne  sont pas toutes  présentes par défaut : elles  seront  activées  à  la  demande  des  bibliothèques  elle s-mêmes  et  dans  certains  cas,  des  adaptations  sur  mesure  seront  nécessaires. Le résultat de ces modifications mène  à un gain de temps et à une efficacité accrue du travail.
Télécharger (NL)

Promotion de la Santé & documentation

Stephanie WOLBEEK, Membre du comité de coordination du Réseau bruxellois des centres de documentation en Promotion de la Santé Documentaliste webmaster, Brudoc /Centre de Documentation et de Coordination Sociales asbl (CDCS-CMDC)

Le 4 mai 2015 aura lieu la troisième Agora de la documentation en promotion de la santé. Cet événement est l’occasion de revenir sur l’histoire, le fonctionnement et les objectifs du Réseau bruxellois de documentation en promotion de la santé. Nous en profitons pour évoquer au préalable les changements qu’introduisit la promotion de la santé dans le champ de la santé publique, comparables à l’évolution des technologies de l’information, de la communication et de la documentation.

Télécharger (FR)

Compte rendu
Demain, les bibliothèques ? Après-midi professionnelle

Catherine GÉRARD, Administratrice, Association belge de Documentation (ABD-BVD)

Télécharger (FR)

Compte rendu
Un prix ABD-BVD… et après ?

Michèle ORBAN, Information Manager, Association de la Ville et des Communes de Bruxelles, Lauréate du Prix ABD-BVD 2013

Le prix ABD-BVD récompense chaque année un travail de fin d’études inédit dans le domaine des sciences de l’information et de la documentation. Le concours est accessible aux diplômés de l’enseignement supérieur (tous cycles et tous établissements confondus). Le prix ABD-BVD 2013 a été attribué à Michèle Orban pour son mémoire La cartographie des domaines de connaissances comme outil de veille stratégique : Approche empirique à partir du cas de la police belge réalisé en vue de l’obtention du Master en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication de l’Université Catholique de Louvain.

Télécharger (FR)